La basilique des Saints Côme et Damien (Santi Cosma e Damiano)

La basilique Saints Côme et Damien

Située dans le secteur des forums impériaux, dont elle occupe un ancien édifice, la basilique Saints Côme et Damien (Santi Cosma e Damiano) est un exemple de reconversion d'un bâtiement païen en église.

En plus d'être un havre de paix durant la visite de ce secteur, elle possède une remarquable mosaïque dans son abside ainsi que d'autres curiosités.

Accès : Station de Métro Colosseo ou en bus Piazza Venezia lignes 51, 60, 63, 80, 83...

Adresse : 1 via dei Fori Imperiali

Horaires : Tous les jours de 9h00 à 13h00 et de 15h00 à 19h00.

Tarifs : entrée gratuite, offrande pour la crypte.

L’empereur ostrogoth Theodoric le Grand, bien qu’arien, offrit au Pape catholique Félix IV deux bâtiments pour y construire une église. Il s’agissait d’une des deux bibliothèques du forum de la Paix de Vespasien et du temple de Romulus, dédié au fils de l’empereur Maxence mort à 5 ans.

Le Pape Félix IV érigea donc en 526 une église à nef unique et en 530 en orna l’abside d’une mosaïque en l’honneur des Saints Médecins Côme et Damien.

Au VIIème siècle le Pape Serge V ajouta à la mosaïque un axe supérieur sur fond d’or.

Le Pape Urbain VIII ordonna en 1632 le réaménagement de l’église envahie par les limons, la surélevant de 7 mètres. Il y ajouta des chapelles latérales et un couvent avec son cloître.

Depuis 1947 et la restauration du temple de Romulus, l’entrée ne se fait plus depuis le forum, mais depuis la via dei Fori Imperiali.

Après avoir franchi le porche d’entrée, vous arrivez au petit cloître renaissance avec en son centre une fontaine reconstruite à partir d’éléments antiques.

La basilique Saints Côme et Damien
La basilique Saints Côme et Damien

Dès l’entrée de l’église, observez le plafond à caissons qui porte les abeilles des Barberini et les fresques des chapelles latérales illustrant la vie des Saints Médecins.

Un autel baroque du XVIIème siècle masque en partie la mosaïque de l’abside, mais le regard et l’attention sont irrémédiablement attirés par l’abside et sa magnifique mosaïque.

La basilique Saints Côme et Damien

De bas en haut vous verrez d’abord douze brebis, les douze apôtres, se dirigeant vers l’Agneau de Dieu, le Christ, installé sur un monticule d’où jaillissent les quatre fleuves du paradis assimilés aux quatre évangiles. La scène est encadrée par deux palmiers, symboles du Paradis, et un phénix, celui de la Résurrection.

La basilique Saints Côme et Damien

Au-dessus, Saint Pierre et Saint Paul, vêtus de blanc présentent au Christ Saint Come et Saint Damien. Saint Pierre, aux cheveux et à la barbe blanche, présente Saint Côme portant la couronne des martyrs mais les mains couvertes en signe de respect et d’humilité. Il est suivi de Saint Théodore en costume de haut fonctionnaire de la Cour Byzantine.

La basilique Saints Côme et Damien

De l’autre côté, c’est Saint Paul à la chevelure brune, car plus jeune dans la Prédication qui, la main tendue vers le Christ lui présente Saint Damien. Il est suivi par le Pape Félix IV portant la maquette de l’église dont il a ordonné la construction.  Les deux Saints sont très semblables à part les costumes, car frères jumeaux.

La basilique Saints Côme et Damien

A part le Christ, personne n’est nimbé, cette tradition iconographique n’arrivera que plus tard. Au centre, le Christ surgissant de nuages pastels désigne d’une main une étoile, symbole du Paradis qui attend les martyrs et de l’autre, tend le rouleau de la Loi. Derrière les Saints coule le Jourdain, symbole du Baptême nécessaire pour accéder à la Grâce Divine. L’arc triomphal est à fond d’or au contraire de l’abside de couleur bleue. Des anges flottent sur des nuages bleus et rouges car ils sont déjà dans la gloire du Christ ainsi que les Evangélistes dont l’aigle de Saint Jean portant son Evangile et l’homme ailé, celui de Saint Mathieu, car suite aux travaux du XVIIème siècle Saint Marc et Saint Luc ont disparu.

La basilique Saints Côme et Damien

Il faudra prendre tout son temps pour scruter et apprécier la finesse d’exécution de cette mosaïque comme par exemple le nimbe du Christ formé d’une multitude de tesselles d’or au cercle extérieur d’un bleu très clair se détachant sur le bleu plus foncé du ciel.

La basilique Saints Côme et Damien

Avant de partir, jetez un coup d’œil par un vitrail sur l’intérieur du temple de Romulus situé en contre-bas. Pour voir l’ancienne entrée et son antique porte de bronze, il  faudra vous rendre dans le forum romain.

Si la porte du couvent est ouverte vous pourrez voir dans une salle une impressionnante crèche napolitaine.

La basilique Saints Côme et Damien